Les traitements dans la polyarthrite rhumatoïde

Une multitude de traitements existe et agit sur les mécanismes de la maladie afin d’obtenir, dans le meilleur des cas, la rémission des symptômes et d'endiguer ainsi les dégâts irréversibles sur les cartilages des articulations.

C’est surtout l’arrivée des biothérapies (et leur association aux traitements de fond) qui a révolutionné la prise en charge de la PR. Ces traitements agissent sur un mécanisme précis au sein même du système immunitaire.

Très efficaces, les biothérapies ont le pouvoir de pallier les douleurs symptomatiques du patient atteint de polyarthrite rhumatoïde et offrent l'espoir d'une rémission de la maladie.

Apparu dans les années 2000, l’anti TNF Alpha fut la 1ère classe des biothérapies et fut une véritable révolution !

Il est toujours le plus prescrit et représente 80% du marché des biothérapies.

D’autres classes firent ensuite leur apparition :

  • anti IL1
  • anti IL6
  • anti CD20
  • anti JAK

La révolution mYXpression rheumatoid

Le formidable potentiel thérapeutique des biothérapies dans la polyarthrite rhumatoïde peut être pleinement atteint seulement si vous pouvez accéder au traitement le mieux adapté à votre profil biologique.

Cependant, à ce jour, le médecin rhumatologue ne dispose que de peu d’éléments pour l’aider dans le choix de sa prescription.

Conséquences :

  • Seulement 40% des patients traités sont en rémission durable (disparition des symptômes).
  • 30% sont en échec primaire car non répondeurs à leur biothérapie.
  • 30% ont une amélioration notable mais un nombre conséquent de patients glissera vers une recrudescence des symptômes puis une perte totale d’efficacité thérapeutique appelée « échappement secondaire ».

Pour d’augmenter les chances de rémission de chacun, mYXpression rheumatoid propose son innovation afin d’accompagner scientifiquement le médecin dans le choix de la biothérapie la plus efficiente pour son patient.