Au coeur de la médecine de précision

L’émergence de l’intelligence artificielle (IA), appliquée au domaine de la santé, a vu la médecine évoluer vers une médecine des 4P : Préventive, Prédictive, Participative et Personnalisée

Cette nouvelle approche a émergé suite à un constat simple : un même médicament, avec la même posologie, ne convient pas à tout le monde.

En prenant en compte la variabilité individuelle des gènes, l’environnement et le mode de vie de chaque personne, la médecine personnalisée offre des possibilités d’amélioration considérables du parcours thérapeutique d’un patient.

L’usage de l’intelligence artificielle (IA), dans le domaine de la santé, permet aujourd’hui de fournir des valeurs à même de renseigner sur l’efficacité d’un traitement, en fonction d’un individu et ses caractéristiques biologiques.

Cette révolution est permise grâce :

  • au développement d’algorithmes capables de traiter, trier, assembler et analyser un volume conséquent de données
  • à de puissants ordinateurs de calculs massifs
  • aux connaissances biologiques et multi-génomiques
  • à la haute technicité du médicament

En associant les technologies de l’information, la connaissance transcriptomique et le haut niveau thérapeutique des biothérapies, mYXprεssion rheumatoid met à la disposition de chaque patient, traité par biothérapie ou devant l’être, un test évaluant la biothérapie adaptée en fonction de sa biologie.

Grâce à un traitement mieux ciblé, les soins médicaux et la qualité de vie d’un patient sont nettement améliorés, les coûts d’hospitalisation et les dépenses biomédicales peuvent être considérablement diminués.

Méthodologie de la technologie

Le Test myxpression rheumatoid s’articule autour de trois compétences majeures :

  • La maîtrise des dernières technologies de séquençage transcriptomique de l’ARN (signature multi-génomique individuelle).
  • L’utilisation massive des nouvelles technologies de l’information et du «Big data» regroupant des études cliniques internationales (base de données numériques).
  • Le développement d’algorithmes de calculs massifs et d’apprentissage automatique (machine learning) permettant de générer des systèmes d’aide à la décision individualisée, performants et robustes, en mesure d’accompagner le patient tout au long de son parcours thérapeutique.

Grâce aux technologies du Big Data, mYXprεssion rheumatoid a collecté un volume conséquent de données génomiques. Toutes ces données sont issues d’études cliniques internationales rendues publiques par des universités prestigieuses comme Berkeley, Cambridge ainsi que des sites très spécialisés faisant référence.

De ce savoir-faire unique est née une base d’informations unique

Après l’identification des études les plus pertinentes pour la polyarthrite rhumatoïde, les données brutes contenues ont été extraites puis stockées afin d’être transformées en informations à hautes valeurs ajoutées, grâce à l’intelligence artificielle développée par mYXprεssion.

De ce savoir-faire unique est née une base d’informations unique, composée d’éléments de dérégulation immunitaire propre à la polyarthrite rhumatoïde, et complétée d’informations spécifiques à chacune des biothérapies existantes.

Via le Test mYXpression rheumatoid, la signature transcriptomique personnelle du patient est confrontée à toutes ces informations, analysée, calculée dans notre data center, afin d’établir son score personnel d’efficacité aux différentes biothérapies.

L'expertise transcriptomique & protection des données

La plateforme transcriptomique séquençant les prélèvements sanguins à 20 ans d'expérience l'univers génomique. Elle est dotée d'équipements de dernière génération et pilotée par une équipe technique à la pointe.

Les analyses sont conduites dans le strict respect de la confidentialité et des normes qualité en vigueur, afin d'établir la signature transcriptomique unique concernant le patient.

L’analyse dite « RNAseq » ou étude d’expression des gènes, permet la quantification des biomarqueurs de l’inflammation liés à la polyarthrite rhumatoïde.

Une fois cette analyse effectuée, notre algorithme dédié procède à des milliards de calculs afin de déterminer, biothérapie par biothérapie, leur degré d'efficience.

  • Enregistrement informatisé de l’échantillon sanguin du patient à réception au laboratoire
  • Extraction de l’ARN messager du prélèvement
  • Contrôle de la qualité de l’ARN messager du prélèvement
  • Séquençage ARN haut débit dit « RNAseq »
  • Calculs massifs via notre algorithme dédié
  • La biothérapie la plus efficiente est ciblée, tout comme les biothérapies non efficientes
  • Le rapport personnel RITI® du patient est edité